Pour vous on a testé quelques astuces dans nos (petites) campagnes d’emailing. Nous avons gagné en temps et en résultat, alors pourquoi ne pas les partager ? 5 conseils pour augmenter le taux d’ouverture, les clics et l’arrivée en boîte de réception…

Quel créneau horaire choisir ?

Envoyer sa Newsletter, ses annonces, sa campagne promotionnelle peut se faire à toute heure du jour et de la nuit, mais pour avoir un meilleur taux d’ouverture, autant l’envoyer au bon horaire. Comment ? La méthode la plus simple consiste à suivre les heures de réception des newsletters de médias. Quitte à faire les choses jusqu’au bout, le média de son secteur et/ou de sa cible.

Par exemple, je reçois la Newsletter de L’Obs entre 8h10 et 8h20 tous les jours, celle de FrenchWeb entre 7h35 et 7h50. Ma cible se trouve être aussi celle de FrenchWeb donc j’envoie aux même moment qu’eux, et ça fonctionne !

Éviter le territoire du Spam

Une fois que l’heure d’envoi est déterminée, comment faire pour ne pas passer par la case Spam, toucher 20 000 et arriver dans la boîte de réception ? A cela une solution. Éviter les mots à spam, ceux que détectent les algorithmes de nos boîtes mails… C’est facile, alors autant passer ce piège. 

Un objet qui fait cliquer !

Envoyer un mail, une Newsletter, c’est bien, mais donner envie de l’ouvrir c’est encore mieux, et ce n’est pas évident. Au sein d’Ividata Group, on a testé les jeux de mots, ça fait sourire, et ça ouvre : « IviWELL vous tient au jus (bio) ». Mais je suis abonné à une NL que vous connaissez certainement et l’objet de leur mail me donne toujours envie de cliquer. Seul inconvénient les émoticônes qu’ils insèrent ne doivent pas toujours passer dans les différents clients mails.

Reposer les yeux pour lire plus longtemps

Une fois que toutes les étapes ont été passées avec succès, il reste encore un bout de chemin à faire. Donner envie de lire, et pour ça rien de mieux que de reposer les yeux. Nous, on a trouvé une méthode : mettre une couleur différente, qui ne détonne pas trop par rapport au blanc mais qui fait bien ressortir notre contenu. Et mine de rien, cette astuce nous a permis d’accroître le temps passé sur nos mails envoyés.

Synthétique rime avec succès 

Faire en sorte que la cible visée ouvre le mail, le lise, ok. Mais pour regarder la totalité du contenu, il faut que ce soit sympa, que l’information soit tout de suite enregistrée par le cerveau, donc ne pas mettre trop de texte et de couleurs différentes. Et plus important encore, il faut que le contenu soit synthétique, qu’il n’y ait que l’essentiel. Honnêtement vous, combien de temps restez-vous sur une Newsletter ? 15 secondes, 30 ? Pas beaucoup plus, alors autant faire court et bien. Vous verrez, votre audience attendra avec impatience la prochaine Newsletter !

Vous voulez continuer d’être tenu au courant des dernières innovations que l’on teste ? Rien de plus simple, abonnez-vous à notre page entreprise.